Rechercher
  • Creteil en Commun

Aider les maires à devenir (enfin) écolos ?

Le site Reporterre, fondé par Hervé Kempf, naguère responsable des pages Environnement du Monde, a publié le 17 février, un kit pour aider les maires (et les citoyens) à devenir écolo, signé par Lorène Lavocat.


A désordre local, solution locales. Les communes et les structures de coopération intercommunale ont en effet un rôle de premier plan à jouer dans la transition écologique.


Certes, elles ne sont pas omnipotentes, et si elles doivent composer avec la région, l’État, l’Union européenne, il n'en reste pas moins qu'elles disposent de compétences stratégiques pour engager leur territoire dans des actions en faveur de la transition écologique, de lutte contre le réchauffement climatique et d'amélioration de la qualité de vie de leurs habitants.


« Les collectivités locales jouent un rôle majeur en matière d’émissions de gaz à effet de serre, assure par exemple le laboratoire d’idées La Fabrique écologique. Elles sont responsables directement pour leur patrimoine et leurs compétences de 15 % des émissions de gaz à effet de serre (GES), et indirectement de 50 % d’entre elles. »


Certaines associations, comme le WWF, vont même plus loin, affirmant que « 70 % de l’empreinte carbone des ménages français proviennent des secteurs du transport, du logement et de l’alimentation. Or, ce sont des domaines où les collectivités locales ont des prérogatives clés. »


Le kit de Reporterre à l'usage des maires et des citoyens est constitué de 6 fiches thématiques : transports, agriculture et alimentation, étalement urbain, énergie, déchets, plus une fiche de mesures complémentaires.


Une rapide comparaison avec les « 50 propositions de pour faire de Créteil une ville exemplaire du 21esiècle » montre que le projet que nous portons va dans le bon sens.

Gestion et réduction des déchets ménagers, intégration de critères environnementaux et sociaux dans les achats publics, mobilités douces, urbanisation, santé publique (Zone à Faibles Emissions), tels sont les axes stratégiques de notre programme, en cohérence avec le Pacte pour la transition.


Le kit détaille également les freins administratifs et humains qui peuvent contrarier le développement d'une politique écologique globale. L'implication des habitants est indispensable à la réussite des projets, nous en sommes convaincus, et c'est la raison pour laquelle nous plaçons la démocratie participative au cœur de notre projet.


Oui à la transition, avec et pour les Cristolien.ne.s, c'est l'ambition que porte "Pour l'écologie, Créteil en commun" !

0 vue

© 2020 par Créteil Écologie

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement